Un port Multi Modal

Dès l’origine, les ports se définissaient comme des lieux de transbordement privilégiés entre modes de transport.
Ils pratiquaient la multi modalité avant même que le mot soit inventé.

Aujourd’hui, où les coûts énergétiques sont en pleine expansion, les ports intérieurs sont au cœur des nouvelles stratégies de renchérissement des coûts énergétiques. Les ports intérieurs sont des acteurs essentiels de la vie économique de leur région, ils disposent de capacités foncières, de moyens techniques et d’un savoir- faire au service des entreprises et des collectivités.

En septembre 2011, UNM obtient la gestion du port de l’Aube dans le cadre d’une DSP (Délégation du Service Public). Il s’agit du seul port intérieur confié à une société privée par une municipalité.

UNM est une association entre un transporteur routier (Blanchet) et un spécialiste de l’affrètement fluvial (Christian Granier) qui ont mis en commun leurs compétences acquises depuis de nombreuses années.

Technique

Le port dispose d’une plate- forme de 7.3 hectares, et de 420 mètres linéaires de quai.

  •  Tirant d’eau officiel 2.00 m
  • Tirant d’air au relevé normal : 5.20 m
  • Largeur autorisée : 8.00 m
  • Longueur autorisée : 120 m

Le port de l’Aube intervient aussi bien pour la manutention de produits vrac solides : sable, charbon, vermiculite, bauxite, tourteaux de colza et papier de recyclage
Le port est actif également pour le transbordement, manutention et le stockage de containers maritimes grâce à un reachstacker à portée négative.

Les avantages du fluvial

  • Un coût de transport réduit de 30% par rapport à la route sur les EVP (Equivalent Vingt Pieds).
  • Une réduction de 40% des émissions de CO2
  • Gains sur le coût de l’écotaxe routière.
  • Une solution globale optimisée, écologique et pilotée intégralement par UNM : route, entrepôts, fluvial.

Avec tous ces ingrédients, le Port de l’Aube a tous les atouts nécessaires pour devenir un acteur majeur dans le transit fluvial